Optimiser les performances des climatiseurs : Le dégivrage interne et l’évaluation saisonnière au cœur de l’efficacité énergétique
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Optimiser les performances des climatiseurs : Le dégivrage interne et l'évaluation saisonnière au cœur de l'efficacité énergétique

Dans le domaine des installations frigorifiques, il est essentiel de procéder régulièrement au dégivrage des évaporateurs afin d’assurer leur bon fonctionnement. Le givre se forme lorsque l’humidité présente dans les espaces à refroidir, tels que les chambres froides ou les meubles frigorifiques, est captée par les surfaces des évaporateurs. Le système de régulation, en se basant sur certains paramètres prédéfinis, déclenche alors le processus de dégivrage.

Les informations nécessaires pour déclencher le dégivrage peuvent être obtenues de différentes manières. Cela peut être réalisé à l’aide de sondes de température, de palpeurs, de temporisations (utilisation d’une horloge ou d’un autre dispositif), ou encore par la mesure de la pression différentielle de l’air. Il existe plusieurs méthodes de dégivrage, telles que le dégivrage par ventilation naturelle, l’utilisation de résistances électriques externes, l’injection de gaz chauds, ou encore l’inversion de cycle. Cependant, une méthode de dégivrage moins connue est le dégivrage par résistance électrique interne, que nous allons décrire dans cet article.

Le dégivrage interne des évaporateurs consiste à installer des résistances électriques à l’intérieur même des tubes constituant l’évaporateur. Pour être plus précis, ces résistances électriques sont en contact direct avec le fluide frigorigène. Bien évidemment, un travail minutieux est réalisé pour assurer l’étanchéité des résistances électriques et éviter toute fuite du fluide frigorigène. Ainsi, les résistances sont insérées dans les tubes de manière similaire à des doigts de gants. Cette méthode de dégivrage par résistance électrique interne présente plusieurs avantages. Tout d’abord, elle permet une répartition uniforme de la chaleur à l’intérieur des tubes, ce qui facilite la fonte du givre de manière efficace. De plus, elle réduit les pertes d’énergie dues au transfert de chaleur à travers les parois de l’évaporateur, ce qui améliore l’efficacité globale du système frigorifique.

Il convient de souligner que le dégivrage par résistance électrique interne nécessite une conception et une installation minutieuses, afin de garantir la sécurité et l’efficacité de l’ensemble du système. Des contrôles réguliers et des mesures de maintenance appropriées sont également indispensables pour assurer son bon fonctionnement à long terme.
Pourquoi se compliquer la tâche lorsque les résistances externes font leur travail ? Cette question se pose lorsque l’on aborde la performance des installations frigorifiques. En effet, la durée du dégivrage a un impact direct sur la performance de ces installations, et donc sur leur consommation globale. Les résistances électriques sont connues pour leur forte consommation d’électricité. Dans l’évaluation des performances des installations, on utilise souvent le coefficient de performance (COP), qui ne prend pas en compte la consommation globale de l’installation et influence les coûts d’exploitation. Il est donc crucial de maîtriser la durée du dégivrage afin de réduire et d’optimiser la consommation globale.

Le dégivrage par l’intérieur permet de réduire considérablement le temps nécessaire au dégivrage, ce qui se traduit par une réduction de la consommation globale. Lors de la conception d’une installation frigorifique, il est donc important de choisir le bon système de dégivrage. Il est également essentiel d’introduire la notion de performance journalière pour comparer les installations entre elles. Malheureusement, le dimensionnement et la comparaison des installations sont souvent basés uniquement sur le COP, qui offre une vision limitée du fonctionnement de l’installation frigorifique. Il est nécessaire d’adopter une approche différente pour évaluer les performances des installations frigorifiques, en introduisant de nouvelles notions telles que la performance journalière et la performance saisonnière.

En choisissant des méthodes de dégivrage internes et en adoptant une approche plus globale de l’évaluation des performances des installations frigorifiques, nous pouvons réduire la consommation énergétique globale, optimiser les coûts d’exploitation et fournir des solutions plus adaptées aux différentes saisons.

Auteur : Abdoul BENAMER – Président Association IFFEN
Articles Populaires

Catégories

Comment pouvons-nous vous aider ?

Contactez-nous par téléphone ou soumettez une demande de renseignements en ligne.

Contactez-nous
preloader image