Autoconsommation : panneaux solaire photovoltaïque d’une industrie

Localisé en Alsace, le GAEC (Groupement agricole d’exploitation en commun) de Wittelsheim a opté pour l’autoconsommation électrique grâce aux énergies renouvelables via des panneaux solaire photovoltaïque

Cette exploitation de 200 vaches laitières a demandée, à l’Ademe, un diagnostic énergétique afin d’analyser le profil des consommations électriques.

Après analyse du diagnostic, quel est le poste le plus énergivore ?

 A la suite de la consultation du profil des consommations, la traite est le poste qui consomme le plus d’énergie dans l’exploitation laitière (60% de l’énergie électrique totale). En effet, cette partie est composée de trente-six rotos de traite et d’un tank à lait permettant de refroidir environ 3000l de lait par traite.

En analysant de plus près cette consommation, les rotos de traite sont moins énergivores par conséquent le tank à lait influence beaucoup la part d’énergie électrique consommée par le poste de traite.

Une solution pour diminuer la facture d’électricité de cette industrie

Le site, situé près de Mulhouse, possède une toiture plein sud et a choisi la solution  panneaux solaires photovoltaïques en autoconsommation.

En effet, le gaec a opté pour l’autoconsommation c’est-à-dire que toute l’énergie produite est consommée par l’usine agricole. Un inconvénient de l’autoconsommation (sans stockage d’énergie) est qu’il faut consommer l’énergie électrique dès qu’elle est produite par conséquent quand le temps n’est pas très couvert ou en pleine journée ensoleillée.

Précautions pour l’ installation de panneaux solaires photovoltaïques

Avant toute installation, une expertise doit être réalisée afin de déterminer la meilleure configuration possible.

Comment avoir un rendement maximum pour les panneaux photovoltaïques ?

L’inclinaison des toits doit être, idéalement, de 30° pour avoir un rendement idéal et les panneaux solaires doivent bénéficier d’une exposition plein sud et ne doivent pas être masqués par une ombre (Bâtiments, arbres …) afin de garantir un meilleur rendement énergétique.

Cependant, ces critères ne sont pas obligatoires ils correspondent juste aux paramètres idéaux.

Le refroidissement du tank à lait 

Le tank (de 3000l de lait) consomme 23 000 Watts pendant trois heures après chaque traite.

Après une étude prévisionnelle, les 90m² de panneaux prévus sont répartis sur les faces est et ouest de la toiture en perdant 5% d’énergie par rapport à la face sud afin d’allonger le temps de production d’électricité dans la journée.

Le Haut-Rhin bénéficie en moyenne de 970 heures d’ensoleillement annuel. Avec les 90m² de panneaux solaires, l’usine a prévu une production annuelle de 9 000 kW/an, ce qui dépasse l’estimation de ses consommations. Un des associés du gaec décide d’utiliser le surplus d’énergie pour la transformer en chaleur via un ballon d’eau chaude électrique.

Le retour sur investissement est estimé à 7-8 ans.

En agriculture, l’autoconsommation via panneaux solaires photovoltaïques est bien assortie aux consommations ponctuelles d’électricité. Il est possible de vendre le surplus en passant un contrat avec EDF.

Une annonce a été faite par Ségolène Royal afin de réévaluer le tarif T4 pour relancer le solaire photovoltaïque.

La solution photovoltaïque se développe, notamment en Allemagne où 70% des nouvelles installations seraient en autoconsommation solaire.

 

 



Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]