Le basalte solution miracle au problème des gaz à effet de serre

Du CO2 au basalte

L’exploitation des énergies fossiles comme le pétrole est sujette à l’émission de CO2 dans l’atmosphère, qui est la principale cause du réchauffement climatique.

Le défit pour ces décennies est de limiter ces émissions de CO2.

Comment faire ?

La solution est simple, injecter le CO2 atmosphérique dans les roches basaltiques. Voilà ce qui  a été proposé par une équipe internationale de chercheurs  publiant une étude montrant  la possibilité grâce à un  processus  de stockage de transformer le CO2 en roche de calcaire.

Les tests ont été effectués sur une période de 2 ans en Islande. Ils ont consisté à la récupération  des émissions de CO2 d’une usine ,  puis  à  dissolution de celle-ci  dans une solution d’eau. Le mélange obtenu est par la suite injecté dans la croûte terrestre en utilisant d’anciens puits de forage. Des précipitations ont été observé sur l’ensemble du mélange entraînant une formation de roche. Il s’agit d’un processus naturel qui prend habituellement des centaines de milliers d’années.

Par ailleurs, l’étude montre qu’il possible d’accélérer le phénomène pour que la transformation se fasse en l’espace de 2 années.

Le carbone initialement présent sous forme solide a été cristallisé est laisse place à un carbone sous forme solide.  Ce carbone est piégé pour des centaines de milliers d’années.Cette technique offre une alternative à la résolution du taux de CO2 dans notre atmosphère mais nécessite un besoin d’eau non négligeable.

Le cycle de l’eau déstabilisé

Pour 225 tonnes de CO2 il faudrait 20 fois plus d’eau autrement dit 4500 tonnes de litre d’eau.

Compte tenu de la quantité de CO2 dans l’atmosphère, il faudrait 20 milliard d’injection d’eau par an pour contrer le réchauffement climatique, ce qui déstabiliserait complètement le cycle de l’eau.

Selon Nicolas Thouveny, le directeur du Centre européen de recherche et d’enseignement des géosciences de l’environnement, basé à Marseille « stopper totalement la consommation d’énergie fossile sur la planète est un discours utopiste. Il est donc important de maîtriser des techniques  pour essayer de ralentir la courbe exponentielle du réchauffement climatique ».



Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]