Le déshydrateur : un tamis moléculaire et hygrométrique

Voyage à travers la Chine

Dans le cadre de son développement, l’Institut Français de Formation Énergétique (IFFEN) a réalisé une mission de prospection en Chine dans le domaine de la formation. Invité par la même occasion, l’Iffen a pu suivre les étapes de fabrication et d’assemblage de filtre déshydrateur lors d’une visite d’usine de fabrication basé au Nord de la Chine, nous nous proposons de partager cette découverte en image.

[huge_it_slider id=”4″]

Un déshydrateur agent d’absorption

Comment ça fonctionne ?

Il s’agit d’un organe importante dans le circuit frigorigène, ses fonctions s’articule sur 3 points: La déshydratation du circuit, la neutralisation des acides et la filtration des particules fines émises.

En effet, composé d’un corps tubulaire en cuivre qui enferme une certaine quantité de billes d’alumine, le déshydrateur a pour rôle de retenir les impuretés dans le circuit,( grâce à des filtres) et d’absorber l’humidité du circuit,( grâce aux billes d’alumine). Le captage quand à lui des acides et des particules solides sont assurés par un élément filtrant placé en sortie du filtre déshydrateur appelé “tamis moléculaire”. Il s’agit d’un composé synthétique d’aluminium et de silicium qui diffère des autres adsorbants par sa structure cristalline et par l’ouverture fixe et uniforme de ses pores. On dit que l’humidité, les acides et les particules solides sont « adsorbés »

Pourquoi utilise-t-on un déshydrateur dans nos circuits frigorigène ?

Le filtre déshydrateur est un élément essentiel à la fiabilité et à la durée de vie d’une installation de froid (clim, chambre froide, …). Elle sert principalement à éradiquer toute présence d’humidité dans un circuit de réfrigération, celle-ci étant principalement due :

  • D’une déshydratation insuffisante du circuit lors de son montage en usine ou lors de son assemblage sur le chantier,
  • D’une mauvaise étanchéité (à chaque ouverture du circuit, de l’humidité rentre dans le circuit),
  • De la nature hygroscopique du fluide et de l’huile utilisé, c’est à dire leur capacité à absorber l’humidité de l’air ambiant

Conséquences

La présence d’humidité peut conduire dans un premier temps au blocage du détendeur en formant des bouchons de glace, dans un second temps cela provoque une dégradation des pièces, leurs corrosions et suivants les cas de figure l’éclatement des tubes.

En présence d’humidité, l’huile des compresseurs se décomposent par hydrolyse et forme des acides organiques, ce qui provoque la corrosion des métaux cuivreux composants les installations. En réponse à la corrosion des métaux, une formation de dépôts métalliques est susceptible de colmater les tuyauteries.

Pour les huiles POE , une faible quantité d’humidité suffit à déclencher la réaction de formation d’acides. Ce qui reste un élément nuisible pour les installions de froid.



Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]