S’ancrer dans les économies de demain – Interview de l’IFFEN au MEDEF

Pour tout institut de formation, comme pour toute organisation, se distinguer grâce à l’obtention de prix en lien avec les enjeux environnementaux est devenu un atout fondamental. Explications de ce phénomène particulièrement en phase avec notre époque, avec Abdoul Benamer, fondateur de l’IFFEN, récemment récompensé.

Qu’est-ce que l’IFFEN?

L’IFFEN forme des adultes en reconversion ou en demande de perfectionnement dans les métiers du second œuvre du bâtiment en liaison avec les énergies renouvelables. Chaque année, des centaines de stagiaires suivent des formations allant du génie climatique et du froid industriel aux énergies renouvelables, en passant par la plomberie sanitaire et le chauffage. Nous offrons également des formations courtes certifiantes telles que l’habilitation électrique, l’attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes ou la prévention des risques de l’amiante.

L’IFFEN est implanté sur un site de 4200 mètres carré et se distingue par ses plateformes didactiques mobiles permettant de projeter notre force pédagogique sur tout le territoire français y compris les DOM.

Vous êtes lauréats du prix Eco-entreprises. De quoi s’agit-il? 

Le prix des éco-acteurs récompense la performance et l’innovation environnementales des entreprises. Il est organisé tous les ans par la Chambre du Commerce et de l’Industrie, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Val-de-Marne, l’Agence de développement du Val-de-Marne et le Conseil général du Val-de-Marne.

Comment expliquez-vous que cette distinction vous soit revenue ?

Les économies d’énergies et l’efficacité énergétique des bâtiments s’inscrivent dès les origines dans le projet pédagogique de l’IFFEN. C’est pourquoi d’ailleurs nous avons lancé des cycles de formation FEE Bat pour emmener les artisans vers l’obtention du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). C’est ce qui a présidé au choix de « la maison de l’énergie » : celle qui, grâce à sa conception et son fonctionnement, se veut le moins énergivore.

Abdoul Benamer Fondateur de l'IFFEN
Abdoul Benamer Fondateur de l’IFFEN

 

Comment s’est déroulée cette édition 2014 ?

Pour cette édition du prix des éco-acteurs, 5 lauréats ont été récompensés pour des projets comme des actions en faveur du compostage, un logiciel de diagnostic de la qualité de l’air intérieur, ou un projet d’analyse de la maîtrise de l’énergie dans les bâtiments.

« La maison de l’énergie » de l’IFFEN sonne en écho avec la politique gouvernementale et européenne actuelles de maitrise de l’énergie. Nous avons décidé d’en faire un prototype pédagogique. Il bénéficiera aux élèves des lycées professionnels de la région, aux étudiants qui portent un intérêt à l’efficacité énergétique des bâtiments et aux économies de l’énergie, et sera ouvert au grand public.

En quoi votre institut a-t-il un rôle fondamental à jouer en matière d’emploi aujourd’hui?

Par-delà les retombées en termes de notoriété pour notre centre, cette distinction renforce l’ancrage de l’IFFEN et son orientation vers les économies de demain. Notre mission consiste à offrir à nos stagiaires les formations qui leur ouvrent les portes d’un emploi pérenne. Nous pensons, à juste raison, que les chantiers de rénovation énergétique et de construction d’un nouveau genre de maisons, comme « la maison de l’énergie », exigeront une main d’œuvre formée et qualifiée. Ce secteur, nous sommes convaincus, apportera une contribution significative à la création d’emplois.

Le MEDEF & l’IFFEN 



Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]