La construction durable parlons en…

En France, près de la moitié de l’énergie consommée l’est dans le Bâtiment (43,6% ce secteur représente donc un potentiel majeur face à l’objectif de réduction des consommations d’énergies, qui plus est avec des marges de progrès très importantes.

Cette situation explique la place considérable qu’occupe le bâtiment dans les objectifs du Grenelle de l’environnement. Le secteur du bâtiment constitue 23% de l’ensemble des émissions françaises de gaz à effet de serre, (soit 130 millions de tonnes).

La construction pilier du développement durable

Concept: Réconcilier le développement économique et social, la protection de l’environnement et la conservation des ressources naturelles et s’articule autour de trois grands vecteurs interdépendants et complémentaires :
– un vecteur environnemental, qui cherche à préserver l’intégrité écologique ainsi qu’à améliorer et valoriser l’environnement et les ressources naturelles sur le long terme.
– un vecteur économique, qui vise des objectifs de développement et d’efficacité économiques ;
– un vecteur social, qui tend à satisfaire les besoins humains et à répondre à des objectifs de cohésion et de justice sociales entre les nations, les individus et les générations ; il englobe notamment les questions de santé, de logement, de consommation, d’éducation, d’emploi, de culture …

Pour répondre à ces enjeux environnementaux, donc réduire ces émissions de gaz à effets de
serre, les entreprises doivent  porter une attention particulière à l’enveloppe (parois, menuiseries et
planchers) et suite à cela proposer au client suite à un diagnostic une approche globale de solutions
d’amélioration du bâtiment en mettant en avant les systèmes de production d’eau chaude, de
chauffage, de ventilation et d’isolation du bâtiment. Aujourd’hui, la production énergétique et sa
consommation par les ménages constituent une source primaire de production de chaleur et de
multiples gaz provoquant le réchauffement du climat.

La construction, une démarche écologique

Pour la mise en pratique de la construction durable ou écoconstruction, l’efficacité énergétique est préconisée au
sein des projets de rénovation et de construction. Elle s’appuie principalement sur la démarche HQE (haute qualité de l’environnement) permettant ainsi de développer une approche écologique des projets  en prenant en compte tous les paramètres importants:
-Économie d’énergie ;
-Étanchéité à l’air ;
-Hygrométrie optimale par l’utilisation de matériaux naturels perspirants couplés à des VMC;
-Respect de l’environnement ;
-Respect des habitants par l’utilisation de matériaux à faibles émanations de polluants;
chimiques ;
-Respect du personnel lors de la mise en oeuvre des matériaux ;
-Participation au développement local par l’utilisation de matériaux locaux ;
En alliant de nouvelles techniques de pose performante et des matériaux de construction
concourant à optimiser l’amélioration énergétique du bâtiment et à réduire les déperditions
thermiques et les impacts sur l’environnement et la santé des usagers.

 



Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]